logo

40%

des EIG (1) seraient
évitables

27%

Des causes des EIAS(2) relèvent de facteurs humains

La Haute Autorité de Santé promeut la simulation en santé comme méthode pédagogique innovante et contributrice à la gestion des risques associés aux soins.

La simulation apparaît ainsi comme une approche particulièrement adaptée pour la reconstitution d’accidents et leur analyse visant à améliorer les pratiques, la fiabilité humaine et la récupération des erreurs.

(1) EIG : Événements indésirables graves (2) EIAS : Évènement indésirable associé aux soins

Améliorer le confort

et le parcours du patient

La simulation en santé consiste à reproduire artificiellement des situations réalistes de soins pour faciliter l’enseignement et la mémorisation des techniques diagnostiques et thérapeutiques. Désormais considérée comme une méthode pédagogique incontournable, cette formation s’adresse à tous les étudiants et professionnels intervenants dans le domaine de la santé, dans leurs différents champs d’interventions (ambulatoire, hôpital, médico- social), mais aussi aux usagers (acteurs de leur sécurité).

Echanger avec un expert du digital Learning ?

Des enjeux de prévention

et d'accompagnement

Améliorer et sécuriser les soins est un enjeu majeur en santé. La recherche d’efficience de l’ensemble des acteurs impliqués dans le parcours de santé est ainsi devenue impérative. L’objectif est de prendre en charge de manière globale et continue le patient tout en tenant compte des contraintes budgétaires.

  • – Prévention et gestion du risque médical,
  • – Formation du personnel médical,
  • – Rééducation des patients,
  • – Aide aux enfants atteints de maladies,
  • – Soins des pathologies psychologiques…
  • Success stories
    Bien conscient qu’il y aura toujours une première fois sur le patient, l’objet simulation en formation poursuit l’idée de rendre cette première fois plus confortable et sécurisée. VTS Editor nous permet de créer ces dispositifs pédagogiques immersifs en confrontant les apprenants à des situations fortement contextualisées dans un cadre protégé grâce au virtuel.

    Christine HEUZE, Ingénieure pédagogique multimédia à l’AP-HP.

    La grande force de VTS Editor c'est de pouvoir personnaliser l'ensemble de ses contenus et de ne pas dépendre d'une société qui, parfois, n'a pas les connaissances. Là on est le seul maître à bord."

    Damien Duthoy, Infirmier anesthésiste

    Parce que ça les change des cours théoriques qu’on peut retrouver à la faculté. Je pense qu'un Serious Game permet vraiment de revoir les points clés quand vous avez un patient qui arrive en face de vous. Cela structure la pensée et cela permet de développer des réflexes au comptoir.

    Denise Heng, Docteur en pharmacie d'officine

    Les avantages
    de la simulation

    • – S’entraîner dans des conditions quasi réelles et scientifiquement valides,
    • – Animer une session de façon dynamique et motivante,
    • – Garantir l’acquisition de compétences et de bonnes pratiques,
    • – Valider la mise en œuvre des connaissances et savoir-faire cliniques.

    Concevez vos propres scénarios cliniques
    grâce à notre logiciel auteur

    Un outil de simulation et de réalité virtuelle, tel que celui proposé par la suite VTS, nous a permis de construire un environnement virtuel, sollicitant de l’apprenant ses capacités d’anticipation, de réaction et de résolution de problèmes, tout en lui permettant de faire l’expérience des conséquences de son intervention, bonnes ou mauvaises, de manière à ce que la première fois ne soit jamais sur un patient.

    Dr. Claude BERNEY, SH Valves FCS Manager International

    Avec E-Schizophrenia, la formation est personnalisante. A terme, le dispositif pourrait s’élargir aux patients et même les familles et les proches.

    Pr Guillaume VAIVA, Chef du service de psychiatrie du CHRU de Lille

    La simulation virtuelle permet de dispenser les standards de soin en apportant connaissance et savoir-faire appliqués en situation réelle, au travers de l’expérience développée en collaboration avec les équipes techniques de Serious Factory.

    Pr Alexandre MIGNON

    L’Oculus Gear VR, est un exemple réussi de la technologie mise au service de la santé. Cette expérience immersive va permettre aux familles et jeunes professionnels de mieux appréhender la schizophrénie. S’il est évident qu’il reste encore du chemin à faire, il se peut que la réalité virtuelle soit une solution pour lutter contre la stigmatisation de la maladie mentale.

    Dounia MALKI, Journaliste

    Vous souhaitez
    être conseillé et accompagné
    dans votre projet de Digital Learning ?

    Contactez-nous
    RETOUR EN HAUT DE LA PAGE
    Retour en haut
    de la page